FASCIATHÉRAPIE

Les fascias (tissus conjonctifs) sont une multitude de minces couches de membrane fibreuse formée de cellules, de liquide et de fibres. Ces tissus conjonctifs (fascias) englobent toutes les structures du corps humain.

Les fascias sont malléables et très résistants, ils ont comme propriétés d’absorber les impacts et d’envelopper les muscles, os, organes et artères. Ils supportent, séparent, protègent et maintiennent nos organes à leur emplacement respectif. Ils acheminent les éléments nutritifs essentiels aux vaisseaux lymphatiques et aux ganglions.

L’ensemble des fascias ressemble à une toile d’araignée qui relie l’ensemble des structures du corps humain. Cette ‘’toile’’ forme (en théorie) un deuxième système squelettique à notre corps.

En pratique, le travail des fascias s’avère être une technique douce, lente et sans pression notable. Le thérapeute sera à la recherche de restrictions, compensations et/ou perte d’amplitude de mouvements. Le thérapeute se laisse guider par les tissus dans le but de trouver des adhérences et des blocages. Ces tensions physiologiques et psychologiques que le corps a subies seront traitées par des prises mobiles, des fixations et des tractions.

Ces techniques ont comme objectif de réduire les adhérences, de favoriser la circulation des différents liquides essentiels au corps humain, d’obtenir un meilleur équilibre entre les différentes structures (muscles, os, organes) et d’encourager une posture adéquate.

La fasciathérapie se révèle bénéfique dans des cas de tendinite, entorse, migraine, lombalgie, etc.

"Le corps humain est une trame de tissus conjonctifs qui nous relient de la tête aux pieds. Chaque maillon a une raison, chaque maillon à une mémoire".